pour une fleur

09 mai 2006

Salut,

histoire de se mettre dans l'ambiance...

dscn1007

... et de vider des fonds de tiroirs...

les 70’

jg1

Je veux partir
petit vagabond
de l’air du temps
joindre Bakounine
et ses armées d’Anarchie
réaliser mes désirs
de Liberté
laissant les traces
sanglantes
de mes pieds blessés
sur les marches
des mondes océaniques
joindre le rire glacé
d’une douce vahiné
et hurler comme un loup.

Loup solitaire mon frère
dis moi ce que tu fais

Quand tu as froid.

... oubliés depuis longtemps...

les 70’

concert_luke_deportivo_1_1_3

ROCK

rock’n’ roll

du samedi soir

pétarades

de motos

quartier endormi

tours de béton

et bals bagarres

loulous minettes

des villes dortoirs

cassent les rêves

des samedis soirs

rock’n’roll

juke-box

du troquet néon

cadavres des canettes

brouillard des cigarettes

blousons de cuir

et baisers propriétaires

rock’n’roll

du samedi soir

cran d’arrêt rasoir

c’est la guerre au bourgeois

du jeune prolétaire

qui se défonce

entre deux bières.

... reflets d'un certain air du temps...

les 70’

signets_expo_ime_2006_recto2

BLUES

rêver de t’aimer

moi qui n’ai rien connu

seulement Marylin

et les autres stars

quand je m’fais

mon cinéma

mes soirs solitaires

et le blues me saoule

mes soirs mélancoliques

rêver de t’aimer

sur une musique noire

me perdre à Harlem

citadelle en mon cœur

et chanter comme mes frères

ce blues

qui me saoule l’âme

rêver de t’aimer

moi qui n’ai rien connu.

... lorsque je ne me cassais pas la tête

sur ces fichus paramêtres !

A demain peu-être

pour la suite de ces souvenirs

ou peut-être ouvrir

de nouvelles pages d'avenir...

Posté par lazialist à 22:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]